Masques et accessoires : Julie Keller

Julie KellerJulie Keller a fait des études d’infirmière en service psychiatrique. Sa démarche artistique fait écho à sa démarche professionnelle pour comprendre comment fonctionne le cerveau humain et comment entrer en contact avec lui. Elle est convaincue que, plus l’on se rapproche d’une expérience qui provient du fond de l’être – quel qu’en soit le mode d’expression, art ou conversation – plus on est apte à atteindre le fond d’un espace intérieur, universel, chez le spectateur comme chez le patient.

Julie Keller travaille sur des visages et des silhouettes depuis les années 1980. Ce travail aboutit tantôt en performance, tantôt en sculpture. Elle expose depuis lors dans divers musées et galeries en Californie.

Julie Keller reçoit en 2006 la « Honorable Mention » à la 5ème Biennale Internationale au Palos Verdes Art Center pour l’exposition Wearable Expressions. Elle a créé trois œuvres pour le théâtre en collaboration avec la chorégraphe Gilberte Meunier, à Los Angeles dans les années 1980, Elephants Are Becoming Scarce So They May Have To Be Put In Zoos To Save Them, Games et Wedding. Ces œuvres avaient frappé la critique et le public par leur puissance évocatrice : la première avait lieu derrière les barreaux de l’ancienne prison historique de Venice, en Californie. La deuxième œuvre se déroulait sur scène dans l’univers fantasmagorique d’un monde subterranéen. La troisième œuvre reçut le Dramalogue Award for best set design in a small theater. Gilberte Meunier reçut également le Dramalogue Award pour la chorégraphie de cette même œuvre.

Julie Keller alterne entre la recherche du sublime et l’expression de l’affliction et de l’angoisse, au moyen de la distorsion et du pourrissement. La beauté et la douleur s’entremêlent. L’extase est éphémère. Au moment où elle apparaît, elle s’évanouit déjà. Ainsi, le travail de Julie Keller est une recherche de l’expression poétique du caractère transitoire de la vie, de la décrépitude, de la renaissance, du renouveau, et plus récemment, de la gratitude.

Le défi est pour Julie Keller de trouver des façons de traduire ses idées en formes visuelles, dans l’espoir de les assembler en poésie pour les yeux.

Julie Keller persévère dans cette démarche.

En téléchargement : Critiques et publications Julie Keller

Galerie :

Publicités