Le Collectif Rod en Amzér réunit quatre artistes pour prêter à la pièce Les Saisons de Rosemarie une forme pluridisciplinaire, ludique et poétique à la fois. Ils unissent leurs compétences de comédiens, danseurs et musiciens, et ensemble, ils jouent la pièce, jouent la musique et dansent, dans la mise en scène de Gilberte Meunier.

Cette mise en scène est ainsi caractérisée par une fusion entre le texte, la musique et la danse. Ces trois formes d’expression artistiques s’entrelacent pour mettre en valeur la richesse de l’écriture de l’auteur, à la fois poétique et drôle, et pour refléter les quatre saisons que Rosemarie va traverser. C’est au cours de ces saisons qu’elle se pose les grandes questions qui font peur quand on est enfant. : « Qui suis-je ? Comment c’est, être grand ? Comment c’est, être amoureux ? Comment c’est, être mort ? »

La composition musicale, interprétée sur scène au violon, se tisse au travers et autour du texte, de façon à permettre à la comédienne-danseuse de glisser naturellement avec son partenaire d’un moyen d’expression à l’autre, de la parole au mouvement, du texte à la danse. La musique est un reflet des différentes étapes émotionnelles que va connaître Rosemarie, et accompagne cette dernière dans ses rêves, ses jeux et ses pensées intimes.

La chorégraphie reflète le monde intérieur de Rosemarie et suit ses humeurs, tour à tour rebelle et rêveuse, rebondissant avec la fougue de l’enfance du jeu drolatique à la balade mélancolique, du cauchemar à l’optimisme heureux. Par ailleurs, Rosemarie suit des cours de danse classique, élément de comédie permettant de mesurer l’évolution de Rosemarie de saison en saison.

Les costumes et les accessoires, harmonieux et d’utilisation facile, complètent la mise en scène. Les accessoires reflètent le monde de l’enfance, et les costumes gais et colorés évoquent les saisons que Rosemarie traverse, les changements de costume étant intégrés dans le jeu de la comédienne.

Ainsi, le spectacle Les Saisons de Rosemarie présente de nombreux atouts pour une programmation destinée au tout public, au public familial et au public scolaire. D’abord sa forme pluridisciplinaire permet de capter des publics diversement sensibilisés à ces trois formes d’expression artistique. Ensuite cette pièce qui pose des questions pertinentes sur l’enfance, offre plusieurs niveaux de lecture et s’adresse aussi bien aux jeunes publics qu’aux adultes. Et enfin ce spectacle présente peu de contraintes techniques et il est adaptable à des lieux de représentation non-conventionnels.

« Rosemarie   : […] On est dans la cour de récréation et tu es Rémi. Tu vas voir ce que c’est qu’une déclaration. Rémi ! Je t’aime !
Le garçon     : Heu…
Rosemarie   : Alors ? Qu’est-ce que tu rétorques à ça ?
Le garçon    : Il faut dire quelque chose ?
Rosemarie   : Évidemment.
Le garçon    : Tu veux faire un foot ? »

Les Saisons de Rosemarie de Dominique Richard est publié aux éditions Théâtrales, collection Théâtrales Jeunesse.

Publicités