Textes du poète Yann-Ber Calloc’h « Bleimor »

Ar en deulinGilberte Meunier a choisi de mettre en musique des textes en breton et en français extraits de l’oeuvre Ar en Deulin mettant en scène les thèmes universels de la vie, de l’amour et de la mort.

Par ce poète qui ancre son inspiration et sa ferveur dans sa Bretagne natale, Gilberte Meunier s’appuie ainsi sur un socle breton pour mieux tendre vers une dimension universelle.

Poète chrétien et barde breton (sous le nom de Bleimor), Yann-Ber Calloc’h est né à l’île de Groix le 21 juillet 1888 dans une famille de marins-pêcheurs. Il écrivit ses premiers textes au petit séminaire de Sainte-Anne-d’Auray. Dès les premières parutions de la revue Dihunamb en 1905, il y apporta son active collaboration, en faisant paraître, outre une partie des poèmes qui composent l’oeuvre Ar en Deulin (« A genoux »), des articles, des études historiques et des oeuvres dramatiques écrits en dialecte vannetais.

A la déclaration de guerre de 1914, Yann-Ber Calloc’h s’engagea. Nommé aspirant, puis sous-lieutenant, il trouva la mort le 10 avril 1917 et fut enterré au cimetière de Cerisy. Le 8 juillet 1923, son corps fut ramené à Groix, où il repose désormais.

Pour n’être pas très abondante, l’oeuvre de Calloc’h, dont le grand intérêt réside dans l’emploi de la langue et dans un lyrisme admirable, a attiré sur la littérature bretonne l’attention des lettres du monde entier. Aussi, peut-on considérer Ar eu Deulin comme l’un des chefs-d’oeuvre de la poésie bretonne.

« Kalon mab-dén e zo ur varrik dizanet :
Kaer en-des plijadur ar blijadur doned,
Hag er Bed er beuein én é joéieu follañ,
Are r gêh voul-fank-man birùikén no va lan ! »

« Le cœur du fils de l’homme est un tonneau défoncé,
Plaisir sur plaisir ont beau y venir,
Le monde a beau le noyer dans ses ivresses les plus folles,
Sur cette pauvre boule de boue jamais il ne sera plein. »

Yann-Ber Calloc’h, Ar en Deulin, 1963
Editions Kendalc’h – Breizh Hor Bro

Recueil en vente à la Coop Breizh (boutique en ligne ici) et
auprès de la Confédération Kendalc’h (boutique également en ligne ici)

Publicités